Trouver des revendeurs  <https://www.bcn3d.com/reseller/?fwp_paises=es data-src="/>
Réservez une démonstration  <https://3d.bcn3d.com/schedule-a-demo-with-bcn3d-technologies data-src="/>

Workbench Series

Desktop Series

Peripherals

 
 

Technical

 

Quels sont et comment résoudre les défauts d’impression 3D

Avant de se procurer une imprimante 3D de technologie FDM il faut prévoir les possibles défauts d’impression 3D que l’on peut avoit tout au long de nos travaux d’impressions. Le principe est clair: anticiper les problèmes afin de les résoudre de la meilleure façon possible ou avec les solutions techniques les plus intéressantes et moins coûteuses. 

Défauts d’impression 3D

La première chose à comprendre est que l’impression 3D est en fait un concept générique qui englobe tout un groupe de procédés d’impression tridimensionnelle pour créer des objets de différentes mesures et propriétés en fonction des materiaux utilisés. Avant de choisir une imprimante 3D de technologie FDM il faut prévoir et connaître d’avantage les possibles défauts d’impression 3D. Voici une petite liste avec les principaux défauts d’impression 3D:

  • La pièce se décolle du plateau (warping, en anglais)
  • Les couches se séparent (curling, en anglais)
  • La pièce n’est pas du tout solide lorsqu’elle est imprimée (sous extrusion)
  • L’impression dans le vide n’est pas propre (stress)
  • La base de mon impression est écrasée (patte d’éléphant)

Les principaux défauts d’impression 3D

L’impression 3D avec la technologie FDM ça peut être vraiment amusant, mais attention il faut prévoir les principaux défauts d’impression 3D pour ne pas gâcher toute notre illusion pour imprimer des pièces tridimensionnelles. Alors pour éviter au maximum que les eaux calmes se transforment en tempête, nous allons voir ensemble les principaux problèmes que vous serez susceptible de rencontrer…

1. La pièce se décolle du plateau (warping)

Défauts d’impression 3D warping

La pièce se décolle du plateau ça veut dire qu’il se produit le décollement prématuré de l’impression en cours du plateau. Dans la majorité des cas ce phénomène apparaît dans les angles, qui vont se redresser vers le haut. Ce défaut d’impression 3D arrive, dans la plupart des cas, parce que le filament est trop froid.

Pour corriger ce défaut d’impression 3D il est nécessaire d’augmenter la température de la buse, augmenter la température du lit chauffant et régler la hauteur de son plateau d’impression pour écraser la première couche.

2. Les couches se séparent (curling)

Il s’agit lorsque plusieurs couches ne se collent pas et s’écartent, provoquant une déformation de la pièce que nous sommes en train d’imprimer. Ça se produit quand le thermoplastique utilisé dans la bobine (filament) est refroidi trop vite et n’a pas le temps de coller à la couche précédente, la hauteur de couche est trop importante. 

Il est conseillé d’augmenter la température de la buse et dans le possible éviter tout courant d’air dans la zone d’impression, diminuer la hauteur de couche (maximum 75% du diamètre de la buse).

3. La pièce n’est pas solide (sous extrusion)

Défauts d’impression 3D sous extrusion

La sous extrusion arrive quand le flux de plastique fondu qui sort de la buse est inférieur au flux attendu par la machine. Elle se caractérise par un modèle imprimé qui n’est pas complet et se défaut d’impression 3D montre que l’impression est incomplète. Il faut, alors, vérifier que le filament est du bon diamètre et que son diamètre est constant et calibrer son extrudeur.

4. La base de l’impression est écrasée (patte d’éléphant)

Les pattes d’éléphants sont les parties écrasées sur le plateau à la base d’une impression, à la manière des jeans patte d’éléphant. Pour corriger cela il faut vérifier que le filament et la buse ont le même diamètre que dans le trancheur, calibrer l’extrudeur de votre imprimante 3D FDM.

Conclusion

Alors vous avez pu vérifier dans cet article les principaux défauts d’impression 3D avec la technologie de fabrication additive FDM et nous espérons que la prévention sera la meilleure alliée pour éviter, avant de choisir votre imprimante 3D, les potentiels défauts d’impression 3D

SHARE